Théâtre

Tous les mardis soirs, depuis plus de trois ans maintenant, le Dispositif Relais organise au BRASS un atelier de théâtre-action. En effet, cette activité est devenue une véritable institution au sein du Dispositif Relais !

Le théâtre-action (ou théâtre d’intervention) permet aux néophytes de pouvoir quand même faire du théâtre, de s’exprimer par ce biais et même d’y trouver des échos avec leur propre quotidien. C’est par des impros et des images que les scènes naissent, puis, tous ensemble, nous retravaillons et améliorons ces scènes. Elles s’imbriquent les unes aux autres, on en discute, on les modifie, on les transforme. En partant de ce que les participants veulent dire, l’atelier abouti, en fin d’année, à une création collective, fruit des apports de chacun.

L’atelier de théâtre est aussi un rendez-vous convivial entre les participants. Avec ce projet commun, chacun s’implique entièrement mais à sa mesure. En s’amusant entre amis, en discutant de nos vies, on crée un spectacle qui nous appartient complètement.

Ils se nomment « Les Invalidés » et comptent bien s’extirper de cette condition sans la renier. Le théâtre est leur voix et leur voie.

Trois spectacles ont déjà vu le jour :

« Promenades »

En prison, la « promenade » est le moment et l’endroit où il est possible, pour un prisonnier, de sortir pour prendre l’air, de sortir à l’air libre. C’est l’occasion de faire un peu de sport mais aussi de discuter avec les autres détenus. Discussions tournées vers l’extérieur bien-sûr, qui montrent que les murs et barreaux sont de piètres enclaves à l’imagination. Promenades mentales aussi, de ces détenus qui parviennent à oublier leur condition le temps d’une rêverie.

« Promenades » a été joué le 12 juin 2016 au BRASS mais aussi le 20 septembre 2016 au vestiaire des avocats du palais de justice de Bruxelles, suite à l’aimable invitation du Jeune Barreau !

Avec Abdessamad, Dylan, Gauthier, Majid, Mohamed, Mounir, Nicolas, Omar, Oussama, Reda, Tahar et Wilhem.

« La pièce »

Notre vie, ce qu’elle est et ce qu’elle contient, dépend de nos choix. Ces choix sont déterminés par ce qu’ils sont mais aussi par ce qu’ils ne sont pas. Choisir, c’est renoncer et le personnage de « La pièce » va l’expérimenter. Pile ou face pour laisser le hasard choisir à sa place mais aussi pour envisager les différents aspects que peut prendre une situation. Si nous pouvions, comme dans ce spectacle, assister à l’envers de chaque situation, peut-être pourrions nous faire nos choix plus pertinemment ? Rien n’est moins sûr, car la raison n’est pas notre seul moteur…

« La pièce » à été jouée les 17 et 18 juin 2017 au centre culturel Bruegel, le 30 juin 2016 au centre communal du Ten Weyngaert et le 19 janvier 2018 au BRASS.

Avec Abdessamad, Azzedine, Gauthier, Ishak, Majid, Mohamed, Mounir Nabil, Sarah, Tahar et Wilhem.

« All eyez on me »

Ce spectacle est le résultat d’un partenariat entre les jeunes du Dispositif Relais et des étudiants en criminologie de l’ULB. De cette rencontre est née une réflexion sur l’image que nous renvoyons et que nous devons entretenir pour nous maintenir aux exigences des réseaux sociaux qui régissent dorénavant nos relations. Certains s’y plieront, d’autres préféreront leur indépendance, mais à quel prix ?!

« All eyez on me » a été joué le 26 juin 2018 au centre communal Ten Weyngaert et le 27 juin 2018 au BRASS.

 

Avec Abdessamad, Adil, Basil, Bilal, Lynn, Megan, Oumaya et Tahar.

Remerciements

À Fernando, Manon, Pauline et Patrick ; ainsi qu’à tout le collectif Libertalia qui nous a initié à cette belle discipline tout en respectant notre indiscipline !

Au BRASS qui nous prête sa scène, chaque semaine depuis 2015, pour nos répétitions, mais aussi son matériel, ses ressources et sa confiance. À leur équipe aussi qui se montre enthousiaste et patiente.

Au centre communal Ten Weyngaert, et son équipe technique, qui nous accueille depuis deux ans pour présenter nos créations.